logo devenir coach de vie DEVENIR COACH DE VIE FORMATION COACH DE VIE

Formation coach de vie : comparateur et guide

Etes vous fait(e) pour devenir coach de vie ?

La formation coach de vie et la demande pour les services d’un coach de vie sont de plus en plus fortes. Tous les individus qui cherchent à définir leurs objectifs de vie et à les réaliser peuvent faire appel à un coach professionnel pour leur venir en aide. Une formation de coach n’est pas encore exigée officiellement, mais il est de plus en plus évident qu’il est nécessaire de se former. Il est important de choisir la meilleure formation possible pour exercer le métier de coach.

Formation coach de vie : ce qu’est le coach de vie

Le coach de vie établit avec le coaché une relation d’aide dans une période définie. Au bout de cette période, le client doit avoir obtenu des résultats concrets et mesurables dans son quotidien personnel et professionnel. Le processus de coaching professionnel permet au coaché d’améliorer sa connaissance de soi et d’améliorer ses performances sur tous les plans. La formation coaching doit permettre d’acquérir les meilleurs outils pour y arriver.

Devenir coach exige un accompagnement visant l’épanouissement du client. Le coach de vie accompagne le coaché surtout sur le plan de l’épanouissement personnel. Cet épanouissement doit se manifester dans tous les aspects de sa vie. C’est en priorité la vie personnelle qui est mise de l’avant dans le coaching de vie. La vie professionnelle du client est quant à elle gérée davantage par le coach en entreprise.

Le coach de vie travaille dans tous les milieux, qu’il s’agisse du milieu professionnel ou du milieu familial. La pratique du coaching est différente de celle de la thérapie. Le thérapeute cherche les causes d’un blocage dans le passé de son client. Un coach se concentre plutôt sur le présent et le futur ainsi que sur le projet de vie de son client. Pour les cas lourds, il est aussi préférable de recourir à un thérapeute plutôt qu’à un coach personnel.

MEILLEURE FORMATION COACH DE VIE ?
Découvrez le guide complet pour bien choisir l'école et la formation en coaching de vie
CLIQUEZ ICI

Le choix d’une école de coaching

Même s’il n’est pas obligatoire d’obtenir un diplôme, il est important de choisir une bonne formation au métier. Il est important de choisir une école de coaching qui convient à votre personnalité. Une école qui dispense une formation en coaching professionnel doit répondre à certains critères. Il faut veiller à obtenir un nombre suffisant d’heures de formation. Pour atteindre les objectifs que vous vous fixez, choisissez soigneusement votre école ou votre organisme de formation.

Comme les métiers du coaching sont relativement récents, même si la pratique existait auparavant sous certaines formes, ils ne sont pas encore codifiés, bien qu’un code de déontologie fasse partie du cursus de la plupart des écoles. Il existe tout de même un code Rome pour le métier de coach en développement personnel.

Les écoles de coaching ont toutes leur façon de procéder. Vous devez effectuer votre choix à partir de votre expérience pour être certain qu’à l’issue de la formation, vous saurez établir une relation de coaching avec tous les types de clients et que vous saurez trouver des débouchés qui vous permettront de pratiquer votre métier autant en coaching de groupe qu’en coaching individuel. Il est nécessaire de suivre une formation qui vous correspond.

Un bon suivi

Vous devez vous assurer aussi que l’équipe de formation offrira un suivi adéquat lors de votre formation pour devenir coach. L’école doit fournir les outils de coaching adéquats pour que vous connaissiez l’ensemble des méthodes appliquées par les coachs de vie. Il est aussi possible de choisir plusieurs écoles puisque la formation offerte est parfois de courte durée. Vous pouvez alors compléter votre parcours selon la spécialité qui vous intéresse.

La formation la meilleure pour vous sera celle qui correspond à votre objectif actuel. Vous pouvez être à la recherche d’un titre universitaire tout comme vous pouvez être en quête des outils concrets qui vous aideront dans votre métier de coach de vie. Il est bien sûr nécessaire de bien vous renseigner au sujet des organismes ou des écoles qui offrent la formation de coach de vie. Si les renseignements provenant de diverses sources sont cohérents, l’objectif de l’école apparaît clairement.

formation coach de vie

Le cadre de l’école de coaching

L’un des éléments dont vous devez tenir compte en choisissant votre formation de coach de vie est le cadre dans lequel s’inscrit votre école. Est-ce qu’il s’agit de formation professionnelle ou d’un autre type de formation ? Tout dépend du stade où vous en êtes dans votre formation générale. La décision de devenir coach personnel survient souvent dans le contexte d’une reconversion professionnelle, alors que vous exercez déjà un autre métier depuis un certain temps.

Le type de formation doit être bien défini puisque vous pourrez alors déterminer si vous êtes éligible à de l’aide financière. Les approches liées au développement personnel ne sont pas toujours reconnues dans la formation professionnelle. Vous devez aussi être en mesure de déceler si l’organisme a été fondé simplement pour profiter de l’engouement lié au coaching ou si ses valeurs sont ancrées dans une tradition plus ancienne de formation.

Vous devez donc chercher un organisme dont les valeurs sont claires. Vous devez aussi rechercher une école qui offre un bon aperçu de l’ensemble des outils utilisés par les coachs de vie. Le style pédagogique doit vous inspirer. Il y a moyen d’avoir une bonne idée des pratiques de l’institution en entrant en contact avec elle et en consultant son site web. Les réunions d’information sont très révélatrices à cet égard.

Le format des cours

Le format des cours dispensés vous révélera aussi à quel point vous vous sentirez à l’aise avec ce type de formation. L’enseignement peut être dispensé sous forme de blocs séparés ou de modules. Non seulement l’école doit vous aider à développer vos compétences, mais elle doit aussi vous familiariser avec la promotion de vos pratiques de coaching et vous donner un aperçu du suivi et de la supervision qu’elle entend exercer une fois votre formation terminée.

Bien entendu, avant de vous inscrire à des cours de coaching, vous devez prendre des renseignements sur l’organisme de formation. Les professionnels du coaching sont au courant des offres en matière de formation, surtout si l’institution a su établir une solide réputation. Il est conseillé de se renseigner auprès de coachs de vie chevronnés qui sauront vous renseigner au sujet des meilleures écoles.

Même si une institution existe depuis longtemps, ce n’est pas nécessairement un gage d’excellence. Même si l’établissement a acquis une bonne réputation à ses premières années, les dirigeants peuvent changer et les valeurs de l’école peuvent en être transformées. Lorsque l’équipe est petite, c’est la personnalité du dirigeant qui fait foi de tout. De plus en plus d’universités et d’institutions privées offrent la formation en coaching.

S’il s’agit d’une institution privée, il vaut la peine de vérifier ses états financiers. Elle doit faire preuve de transparence. Si ses finances ne sont pas clairement montrées, c’est une mauvaise indication quant aux valeurs prônées par l’école. Bien entendu, une institution qui existe depuis longtemps devrait afficher une bonne santé financière, ce qui permet en principe d’investir davantage dans la formation et dans l’équipement pédagogique.

Les programmes peuvent être très différents. Tout dépend de votre expérience et de votre personnalité. Certaines institutions demandent un diplôme préalable avant d’accepter une candidature. Il existe des formations d’un an alors que d’autres proposent un programme d’une dizaine de jours.

Avoir les bonnes méthodes

Il n’est pas recommandé de se contenter d’une formation courte pour devenir coach de vie. Toutes les responsabilités que le métier implique et toutes les méthodes à apprendre ne peuvent être assimilées en aussi peu de temps si vous tenez à exercer votre profession efficacement. Il faut donc accepter de consacrer assez de temps à la formation.

Il faut donc se montrer sceptique lorsqu’une institution vous offre de devenir coach en 15 jours. L’important n’est pas d’obtenir rapidement un titre de coach mais d’être en mesure d’établir une relation de confiance qui vous permettra d’être coach de vie à long terme. Une formation rapide vous permet d’acquérir un ensemble de techniques, mais vous n’aurez pas vraiment l’occasion de les mettre en pratique.

Il en découle donc que la formation implique une bonne part de cours pratiques, où vous aurez l’occasion d’établir concrètement une relation de coaching. C’est pourquoi la formation inclut souvent des séances offertes par un coach personnel qui vous aidera à établir vos objectifs et à découvrir vos principales forces et faiblesses. De cette manière, vous saisirez plusieurs moyens de construire une excellente relation avec autrui.

L’école qui dispensera la formation devra aussi vous orienter de manière à ce que vous puissiez rentabiliser votre pratique professionnelle. Le coach de vie ne peut être lancé sur le marché sans un suivi et une aide qui lui permettront de dénicher une clientèle et de vivre à long terme de sa profession. Il est nécessaire de posséder certaines bases en gestion d’entreprise.

L’institution devra vous rappeler qu’il n’est pas nécessaire de développer dès le départ un site internet haut de gamme et d’acquérir des bureaux modernes et attrayants. Il est préférable de vous concentrer au départ sur le contenu et sur ce que vous avez à offrir au client. En plus du marketing, c’est le bouche à oreille qui vous aidera à établir votre réputation. Vous devez donc être prêt au départ.

formation coaching

Le coté business

Il faut apprendre à monter un plan d’affaires réaliste. Il faut accepter le fait que vos profits devraient être nuls lors de votre première année d’activité. Vous devez éviter toute dépense sans lien avec votre développement commercial. Au départ, chaque euro investi devrait en rapporter deux. Il est aussi important de commencer sur une petite échelle et de mesurer les premiers résultats sur cette base.

Il n’est pas non plus essentiel de démarrer votre pratique dans des locaux. Vous pouvez louer temporairement un espace et même utiliser des lobbies d’hôtels luxueux pour y organiser les rencontres avec vos clients. Vous devrez aussi apprendre à être actif sur les réseaux sociaux, plus visibles et efficaces qu’un site internet.

Il est possible de suivre une formation à distance, mais il est recommandé par la plupart des coachs de vie de suivre une formation présentielle. Il s’agit après tout d’une formation liée à la communication et aux relations personnelles. Vous apprendrez mieux à éviter les phénomènes de transfert si vous suivez votre formation en présence d’experts qualifiés. De cette manière vous rencontrez d’autres personnes pour établir des relations plus enrichissantes.

Développer ses habiletés pour devenir coach

Il est important de choisir une école de coaching qui permette de développer les principales compétences attendues d’un coach de vie. Il est nécessaire d’acquérir les outils qui font de vous un coach de vie et non un thérapeute ou un animateur en développement personnel. Vérifiez quelles sont les compétences attendues. Vous verrez alors si l’école de coaching vous enseigne comment acquérir ces compétences ainsi que les méthodes que vous devez appliquer.

Vous devez entre autres apprendre à adopter un certain recul par rapport à votre propre fonctionnement comme coach de vie. Un coach doit connaître ses propres forces et faiblesses pour venir en aide à ses futurs clients. Vous pouvez faire appel à un coach de vie pour vous aider à identifier ces points forts et ces points faibles. Le coach de vie vous aidera aussi à voir plus clair dans vos objectifs.

Vous devez aussi démontrer des compétences pour créer un lien de confiance et accompagner correctement votre client dans son développement. Les compétences relationnelles sont souvent innées et elles sont difficiles à acquérir si vous ne les maîtrisez pas naturellement. L’école de coaching doit vous aider à développer ces compétences et à les utiliser dans le cadre de votre pratique professionnelle.

L’école de coaching doit donc vous enseigner les principales méthodes que vous serez appelé à appliquer dans le cadre de votre pratique professionnelle. Par exemple, l’analyse transactionnelle doit faire partie des méthodes enseignées puisqu’elle est appliquée très fréquemment par le coach de vie. Cette pratique permet d’établir une relation de qualité avec le client. Vous apprenez à aider le coaché à gérer son stress.

L’analyse transactionnelle

Grâce à l’analyse transactionnelle, le client arrive à définir une méthode qui l’aide à progresser. L’analyse transactionnelle identifie trois états fondamentaux : enfant, parent et adulte. La méthode se base à la fois sur la personnalité et sur les rapports sociaux. L’étude est centrée sur les rapports entre deux personnes ou plus. L’analyse doit permettre au client d’arriver par lui-même à atteindre son objectif.

L’approche systémique

La plupart des écoles devraient aussi enseigner l’approche systémique. Avec cette approche, le coaché lui-même est présenté comme un système en interaction avec d’autres systèmes. Certains coachs de vie l’utilisent, mais la plupart du temps elle est choisie par les coachs en entreprise. Cette méthode peut aider le coach de vie à rendre son client plus conscient de ses aptitudes et de ses objectifs.

Avec cette méthode, le client est en effet amené à découvrir ce qui est répétitif dans sa vie. Il est amené à identifier les phénomènes récurrents de manière à aller au-delà et à réaliser ses objectifs. Des attitudes peuvent paraître naturelles et spontanées alors qu’en réalité elles correspondent à une structure. Analyser la manière dont les relations s’établissent entre les différents systèmes permet d’identifier les comportements problématiques et de surmonter les obstacles.

La Gestalt

La gestalt, bien connue en psychologie, doit aussi faire partie des outils du coach de vie. La gestalt se base sur la relation du client avec son environnement. L’évolution du client est bloquée lorsque l’interaction avec le milieu est figée. C’est alors que le coach de vie doit créer des impulsions qui aident à débloquer la situation et à rendre les interactions plus fluides. En gestalt, le coach s’intéressera aussi à l’expérience subjective.

La PNL

La PNL (Programmation Neuro Linguistique) est une autre méthode très en vogue que l’institution doit absolument enseigner. Cette méthode vise à modéliser un ensemble de connaissances et de pratiques. Le client finit par se percevoir de manière plus positive en découvrant ses capacités et son potentiel. Il identifie mieux ses objectifs et trouve des moyens de développer lui-même les capacités qui lui permettent de se réaliser.

Cette programmation s’applique à des domaines de plus en plus divers. La programmation réfère aux expériences vécues qui font que le client met en place des programmes de fonctionnement. Ces fonctionnements sont codifiés et s’expriment à partir d’un certain mode de langage. Le principe de base est très simple : il faut passer d’un point A à un point B. Les moyens de communication du client sont améliorés.

L’un des principaux avantages de la PNL est qu’elle conduit rapidement à des résultats. La thérapie est plutôt brève. Le coach de vie peut modifier sans délai les automatismes qui nuisent à la progression du client. Les pensées qui bloquent le développement sont éliminées et le niveau de confiance s’améliore.

L’enneagramme

L’ennéagramme est aussi un outil qui peut s’avérer utile pour le coach de vie. Il s’agit aussi d’un outil qui améliore la confiance du coaché. La méthode est très ancienne et elle continue de faire des adeptes. L’approche est fondée sur les neuf types de personnalité. Ces types sont répartis sur les centres instinctif, mental et émotionnel.

L’aide de votre formateur est importante, mais son travail sera plus efficace si vous avez déjà fait un travail d’introspection. Ce travail peut être effectué sans aide extérieure. Vous arriverez ainsi à mieux vous connaître et arriver à exercer votre métier en cherchant à privilégier votre client et non votre propre impression.

MEILLEURE FORMATION COACH DE VIE ?
Découvrez le guide complet pour bien choisir l'école et la formation en coaching de vie
CLIQUEZ ICI

Le changement d’orientation professionnelle

La formation en coaching de vie se produit souvent à la suite d’un changement radical d’orientation professionnelle. La plupart du temps, il s’agit de passer d’un statut de salarié à un statut d’indépendant. Il s’agit d’un changement de mode de vie et d’une nouvelle manière d’appréhender les choses. Il s’agit souvent d’une autre manière de vivre puisqu’il faut maintenant aider les autres à temps plein.

Avant d’entamer une formation coach de vie, il est donc nécessaire de réfléchir à ce nouveau tournant que votre vie va prendre. Vous vous engagez à créer une relation particulière avec un client. Vous développerez une relation de confiance, de respect et de bienveillance. La formation vous apprendra à structurer cette aide en établissant un cadre précis pour les rencontres. Les séances impliquent la signature d’un contrat et la mise en place d’une série d’objectifs.

La formation vous apprendra que l’objectif du coach de vie est davantage tourné vers l’acquisition de moyens pour le client. Il n’y a pas vraiment d’objectif de résultat. Il est essentiel d’apprendre dès maintenant à bien gérer ses habiletés relationnelles et sa confiance. Il n’est pas possible de bien exercer le métier de coach de vie sans être passé soi-même par des séances de coaching. Il est essentiel d’être bien dans sa peau pour devenir un bon coach professionnel.

La formation que vous suivrez fera donc de vous une personne qui influencera la vie des autres. Il s’agit donc d’une énorme responsabilité. Si vous n’arrivez pas à transformer la vie de votre client, celui-ci aura perdu son temps pendant toutes les heures passées en votre compagnie. Il est important de se préparer à répondre à des attentes élevées.

La formation coach de vie certifiée

Une certification de coach de vie ne garantit pas que vous avez obtenu un diplôme d’État puisque la majorité des institutions émettent une certification. C’est pourquoi à peu près tout le monde peut se dire coach. C’est par votre pratique que vous vous distinguerez. Il existe cependant des certifications réglementées. Par exemple, la certification RNCP atteste que votre institution est inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Il existe une autre certification réglementée, qui est celle de l’ICF, c’est-à-dire la Fédération internationale de coaching. Dans ce cas, il s’agit plutôt d’une accréditation. Les écoles qui reçoivent l’accréditation de l’ICF respectent sensiblement les mêmes processus pédagogiques, quel que soit l’endroit sur la planète. Toutes ces écoles ont un code éthique et déontologique à suivre pour obtenir l’accréditation.

C’est surtout le coaching professionnel qui a la certification RNCP et l’accréditation ICF. Il s’agit d’une indication pour les entreprises et les individus à la recherche d’un coach. Il reste que le coach de vie arrivera à vivre de son métier s’il est bien formé et qu’il arrive à se faire connaître. Ces indications sont utiles mais ne garantissent pas que vous allez trouver des clients.